Permettre à des enfants défavorisés de profiter d’un moment d’évasion et de bonheur, c’est de nouveau l’objectif des organisateurs de l’édition 2018.
Grâce au soutien du gestionnaire de réseaux de gaz et d’électricité « ORES », ce sont trente jeunes vivant en maison d’accueil qui vont réaliser le rêve inimaginable de s’envoler dans une montgolfière.

L’association Arc-En-Ciel est une ASBL active dans l’aide à la jeunesse défavorisée.

Elle participe au développement de la personnalité des enfants en leur offrant des possibilités de loisirs actifs et éducatifs.

Le choix du gestionnaire de réseaux d’électricité et de gaz « ORES » de soutenir le travail de l’association, va permettre à ces jeunes de vivre un rêve normalement inaccessible.

Fondée en 1954, Arc-en-Ciel participe au développement de la personnalité de l’enfant en offrant la possibilité à tous d’accroître les loisirs actifs et éducatifs. Ses actions visent donc ce temps entre le milieu de vie et l’école. Dans cet entre-deux, dans ce temps dit de loisirs, les jeunes et les enfants peuvent vivre une multitude d’expériences. Les loisirs ne sont donc pas de tout repos. Des rencontres, des situations nouvelles, des opportunités de se montrer sous un autre jour… les loisirs sont une formidable source d’épanouissement pour les enfants.  Oui mais voilà ! … les loisirs, bien qu’un droit, sont aussi un luxe. C’est pourquoi depuis plus de 50 ans, elle centre ses actions sur les enfants issus de milieux populaires.

Arc-en-Ciel oriente son travail et ses activités prioritairement vers la jeunesse défavorisée en Belgique. Plus de 300 associations sont membres d’Arc-en-Ciel. Celles-ci sont majoritairement de deux types :

– les maisons d’hébergement.
Les enfants qui sont accueillis dans ces structures sont accompagnés individuellement 24h sur 24, tout au long de l’année. Les difficultés et les besoins spécifiques de ces enfants nécessitent l’encadrement par des éducateurs et toute une série de professionnels. Ces enfants sont parfois porteurs d’handicaps mentaux, moteurs ou parfois tout simplement comportementaux (les enfants caractériels comme on le dit parfois). Leur but est de relancer le développement de l’enfant en mobilisant ses compétences et celles de ses parents. 

– les associations œuvrant en milieu ouvert (écoles de devoirs, maisons de quartier, etc.)
Ces associations ont pour mission principale l’aide préventive au bénéfice des jeunes. Conçues comme des espaces de rencontre et de dialogue pour les jeunes qui en font la demande. L’idée est de travailler avec les enfants dans leur milieu : l’école, la famille, leur quartier … aide individuelle ou action collective, animation ou prévention, les moyens sont divers pour aider les jeunes à recréer les liens. 

Au travers de toutes ces associations, ce sont des milliers d’enfants défavorisés qui sont les bénéficiaires des actions d’Arc-en-Ciel.  

Un appel à projet a été lancé aux différentes maisons d’accueil membres de l’association « Arc-en-Ciel »
Le but est de faire construire par les enfants une mini-montgolfière en papier et arriver à la faire voler.

Un jury choisira les trois maisons d’accueil qui remporteront chacune 10 places dans les nacelles offertes par ORES.

Les critères d’évaluations seront : l’implication des enfants, la durée du vol, la distance parcourue, l’esthétique et l’originalité du modèle.

Les gagnants seront également mis à l’honneur en reproduisant le vol de leur prototype devant le public le samedi 12 mai en fin d’après-midi.